jeudi 4 novembre 2010

Elle l'a cherché

.



Elle l’a cherché
au bout des chambres
pour le bercer
le consoler
et lui parler
lui dire des mots abeille
à la lisière de son oreille
des mots d’amour
perles de miel

Elle l’a cherché
du bout des lèvres
pour le chérir
l’apprivoiser
et l’embrasser
lui susurrer des mots cerise
dans l’antichambre de sa main
des mots d’amour
et mie de pain

Elle l’a cherché
sur l’oreiller
grain de sommeil
poudre de lait
et lit défait
pour lui écrire des mots griffés
sur les pages de ses nuits blanches
des mots d’amour
peau de chagrin

Elle l’a cherché
sur les sentiers
chemins de sel
amour parfait
petit brin d’herbe
sur les rochers
pour lui chanter des mots secrets
des mots d’amour
insoupçonnés











(Peinture : Le baiser (détail) / Gustav Klimt)

11 commentaires:

O a dit…

"dans l’antichambre de sa main
des mots d’amour
et mie de pain"

Cela ressemble à l'eucharistie, quelle belle déclaration d'amour et quel bel espace

pierre a dit…

Oeuvre d'une grande sensualité
De très beaux mots de pureté l'accompagnent, Maria!

Bruno a dit…

Je partage l'avis de Pierre !

L'amour est clair comme le jour, l'amour est simple comme le bonjour, l'amour est nu comme la main, c'est ton amour et le mien...
Jacques Prévert

Bernard a dit…

Oui!

camille a dit…

"Me voici ! c'est moi ! Rochers, plages,
Frais ruisseaux sous l'herbe échappés,
Brises qui tout bas aux feuillages
Dites des mots entrecoupés ;

Nids qu'emplit un tendre murmure,
Branche où l'oiseau vient se poser ;
Gouttes d'eau de la grotte obscure
Qui faites le bruit d'un baiser ;

Champ où l'on entend la romance
Du rossignol sombre et secret ;
Monts où le lac profond commence
L'hymne qu'achève la forêt !

Ouvrez-vous, prés où tout soupire ;
Ouvre-toi, bois sonore et doux ;
Celui dont l'âme est une lyre
Vient chanter dans l'ombre avec vous."

Victor Hugo

Bifane a dit…

De certaines quêtes, on dit qu'elles sont celles d'une vie. Pas forcément parce qu'elles durent aussi longtemps, mais pour ce qu'elles représentent d'essentiel à l'âme du chercheur, de cette âme errante vers son but.

Cette quête-là, en particulier, serait bien de cette envergure. A souhaiter qu'elle trouve son but et s'y abreuve autant qu'elle en a conçu le rêve.
Outre la beauté du sentiment, j'ai beaucoup aimé la musique des mots, le rythme si bien enlevé qu'il attrape cette écoute de l'intérieur, cette oreille du dedans que nous avons, nous, mélomanes du verbe, et qui n'est vraiment pas si facile à attraper pour la plume qui doit l'écrire. Là, mazette ! C'est une belle réussite !
Mes sincères compliments !

Gérard Méry a dit…

L'amour il faut le mériter, la preuve dans tes mots

Frédérique a dit…

Eux comme une racine, la sève était en elle.

gazou a dit…

quel beau poème d'amour ! La musique qui l'accompagne est splendide et le tableau aussi..Tout est en harmonie.
Je suis contente d'avoir retrouvé votre blog...A l'adresse qui fonctionnait auparavant, on me répondait désormais que ce blog n'existait pas..bonne soirée !

if6 a dit…

c'est très beau.

maria-d a dit…

@ O... merci pour vos mots et votre visite, êtes-vous "Il" ou "Elle" / "Un" ou "Une" ?


@ Pierre... merci pour la pureté !!!


@ Bruno...

"L’amour est clair comme le jour
L’amour est simple comme bonjour
L’amour est nu comme la main
C’est ton amour et le mien
Pourquoi parler du grand amour ?
Pourquoi chanter la grande vie ?
Notre amour est heureux de vivre
Et ça lui suffit

C’est vrai l’amour est très heureux
Et même un peu trop peut être
Quand on a fermé la porte
Rêve de s’enfuir par la fenêtre

Si notre amour voulait partir
Nous ferions tout pour le retenir
Que serait notre vie sans lui ?
Une valse lente sans musique
Un enfant qui jamais ne rit
Un roman que personne ne lit
La mécanique de l’ennui
Sans amour sans vie !

C’est vrai l’amour est très heureux
Et même un peu trop peut être
Quand on a fermé la porte
Rêve de s’enfuir par la fenêtre "

J. Prévert


@ Bernard... alors, Oui !


@ Camille... Quel bel écho, merci


@ Bifane ... " âme errante vers son but " Oh ! comme cette phrase est belle elle me plait car elle fait résonance... et il s'agit bien de cela, ... ce but jamais atteint,,, mais ce but veut-on vraiment l'atteindre ? Ou n'existe-t-il beau qu'à l'état de rêve...
merci pour vos appréciations... le mot "mazette" me fait sourire, je ne l'ai jamais entendu dire par quelqu'un d'autre que par une amie très chère de Toulouse.. un joli mot


@ Gérard... Oh lala ! alors l'amour serait-il une récompense comme un bon point, ou une image, un prix d'excellence ... Oh ! lala pauvre de moi qui ai toujours été mauvaise élève en toute matière...;-)

Et là qui le mérite ? Elle ou Lui ? ....;-)


@ Frederique... peut-être, et si vraiment c'est le cas, alors la beauté de l'amour est de la transmettre cette sève... merci


@ Gazou... l'harmonie est une quête sans fin, sans fin, sans fin... parfois l'on trouve la note et parfois pas...
Quant aux adresses... il est bon parfois de partir sans laisser d'adresse ... ;-)


@ if6... merci



>>> @ vous tous beaux jours, belle vie, beau week-end...