dimanche 12 décembre 2010

Le désir est fleur éclose

.


Le désir effleure la peau … le désir à fleur de peau.

Le feu d’écrire et de dire la jeunesse immuable, l’illusion et la caresse sur les cheveux du temps. La peau est fleur éclose qui respire et transpire, pleure et se leurre. Un parchemin sur lequel s’inscrit la splendeur sauvage de l’Homme.

Le désir est fleur éclose … le désir effleure la rose.

Elle, lui. Lui, elle. Ils sont enfants des dieux sur les sentiers du monde, ces sentiers de lumière où les jours d’hier sont jumeaux de ceux d’aujourd’hui, de ceux de demain, jusqu’à la nuit des temps. Ils avancent et gravissent les rochers, les mains jointes ils chantent des cantiques pour perpétuer leur présence au ciel… En dépit de la mort, du désir de vivre, ils s’accrochent aux nuages, s’enivrent de beauté, de liberté. Ils étreignent les mots du vent, se mélangent et s’unissent, et repartent lucioles sur les sentiers d’été.

En silence, bouche avide de mots et d’amour, ils se laissent porter par le courant et rêvent de la mer, de chercheurs de lumière, de perles de lune, de grains de poussière et du grand mystère. Sous le ciel gorgé d’étoiles ils glissent en aveugle, en confiance, en silence, en un sanglot de joie, avec la crainte cependant de ne point reconnaître leur douce mort… là-bas… à l’embouchure du grand fleuve.

Le ciel est si beau, le ciel est si pur, le ciel est si vierge. Tout chante et tout danse, et tout vit et revit. Les corps rencontrent le vent et deviennent feuilles mortes, ils voyagent en apesanteur, entre le visible et l’invisible, le grand silence sur les branches et la pluie sur la nudité des corps.

Le désir à fleur de peau, le désir effeuille la rose, le désir en fleur du mal sur la fraîcheur des lèvres écloses et le miracle d’un sourire.








(Peinture : Le cantique des cantiques I / Marc Chagall) ... cliquez sur la photo

9 commentaires:

O a dit…

Le désir est bon dans sa nature profonde. Il tend à nous faire aimer des choses supérieures, des êtres, des rencontres. C'est une ouverture à la grandeur, à l'autre, à la beauté, à l'amour.
Il y a une très belle harmonie entre votre texte et la peinture de Chagall, une grande et belle sensualité. merci.

Gérard Méry a dit…

Quel beau texte du désir à l'amour j'écoute en même temps http://www.deezer.com/listen-539671

Gérard Méry a dit…

http://www.deezer.com/listen-539671

jeandler a dit…

La fleur éclose est tout désir
la rose toute envie
et tes rêves la rive

camille a dit…

"Le désir est fleur éclose", quelle magnifique image pour parler de cette ouverture au monde, aux autres, à la création.

http://www.youtube.com/watch?v=0dcq5ABdcHs&feature=related

Bonne soirée Maria-D

maria-d a dit…

@ O... je ne peux qu'être en accord avec vous en ce qui concerne la première partie de votre commentaire... pour le reste... ... ... merci


@ Gérard... merci pour tes compliments ... mais est-ce à dire que cette fois tu n'as pas aimé "ma" musique ? ... ;-) ... ;-)...
En concert à Tours n'est-ce-pas ?


@ Jeandler... parler de fleurs et aux fleurs cher ami tu sais le faire si bien... très joli..;-)


@ Camille... Eh ! oui ... le désir ouvre à la création , sans désir plus de vie... merci Camille

Gérard Méry a dit…

Musique sacrée comment peux tu dire que je n'aime pas..coquine. Quelque chose de chants grégoriens

maria-d a dit…

@ Gérard... Je n'ai pas dit que tu n'aimais pas,,, puisque j'ai posé une question ... donc ce n'est pas une affirmation... et toc ... ;-)
Quant à "coquine"... sans commentaire.


plutôt baroque... j'aime les baroques

L'Ensemble Da Pacem
http://orgues.evreux.free.fr/orgues-evreux/apresfestival/dapacem.htm

Quelques vers du livre 1 du Cantique des Cantiques Gérard, c'est magnifique
http://www.andrechouraqui.com/antho/shir/shir1.htm

" Tota pulchra es
amica mea et soror mea
Tota pulchra es
et macula non est in te.
Sicut lilium inter spinas
Ita dilecta mea inter filias"


"Tu es toute belle,
Mon amie et ma sœur
Tu es toute belle,
Et la faute originelle n’est point en toi
Comme un lis au milieu des épines,
Telle est mon amour parmi les jeunes filles."



Bonne nuit

estourelle a dit…

Ton texte ainsi que Chagall et le motet à deux voix également résonnent d'autant plus que je suis en train de traduire le cantique des cantiques avec une amie !