dimanche 2 janvier 2011

Inventaire

.




Une fleur de lait grattée … … griffée
sur peau de rose aux yeux mouillés

Un doigt de paille … … un cœur gonflé
dans une poitrine ouverte … … saignée

Une bouche éclose aux lèvres roses

Une blessure rouge l’amour s’y pose

Un œil serti d’écume une larme repose

Dans un mouchoir de fil blanc l’or du temps
l’âme d’un ange aux joues d’enfant









(Peinture : (détail angelot) La Madone Sixtine / Raphaël)

7 commentaires:

brigetoun a dit…

délicatesse

Gérard Méry a dit…

amour et bouche cousue

camille a dit…

Un baiser parfumé et léger sur ces joues rebondies.

JJ DORIO a dit…

"Dans un mouchoir de fil blanc … l’or du temps..."

pour bien moucher Janus un œil sur 2010 une oreille sur 2011 avec les mains du cœur battant

Les oiseaux sont des flammes qui raniment le printemps Le printemps en hiver sous l’amandier au cent fleurs Cent fleurs et mille épines qui déchirent nos vies Nos vies à l’eau de rose à l’eau de vie à l'or du temps L’eau de vie où la part des anges n’est pas faite pour les chiens
Les chiens qui lèchent nos arpèges et nos mains que caresse le concert des Constellations
Quand le crépuscule est rose et caresse d’un geste auroral Les femmes et les oiseaux Mémoires du silence réinventé

Bernard a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=q9pL02i9URo

maria-d a dit…

@ Brigetoun... merci



@ Gérard... chuuuuuuut !



@ camille ... oui, juste avant de les croquer



@ JJ DORIO ... et Janus nous invite à passer de l'autre côté du miroir.
merci pour votre poème à la manière des Constellations...;-)



@ Bernard... merci, c'est beau

cougé philippe (rudesreves.com) a dit…

c'est vraiment ma came !

bravo !