dimanche 28 novembre 2010

Pourquoi faut-il ...


« Désespérance ou désespoir

Il nous reste à être étonnés
Pourquoi faut-il … »

J. Brel







Dans la nuit blanche et sereine
un homme est parti … il s’est ôté la vie
dans sa tête trop de peine … trop de soucis
dans sa tête trop vide ou trop pleine
plus rien ne l’a rattaché à la vie

Dans la nuit blanche et sereine
où la neige tombait doucement sur sa vie
un homme a retourné une arme contre lui
de sa tête éclatée sa douleur s’est enfuie
plus rien qu’un trou noir d’où le sang a jailli


Sur le drap blanc comme neige…
... ... ... ... ... une flaque rouge …
... ... ... ... ... le lourd secret de sa vie









(Photo : maria-d)

8 commentaires:

brigetoun a dit…

sa douleur s'est enfuie

michel, à franquevaux. a dit…

Il s’est ôté de la vie.

Bruno a dit…

Le monde va trop vite !

camille a dit…

La vie. La mort
A fleur de sang.

Et la voix de Brel.

amitié

maria-d a dit…

@ Vous ...

Il s'est ôté la vie
sa douleur s'est enfuie
à fleur de sang
Le monde va trop vite !


Mais parlons d'autre chose...


merci à vous visiteurs du dimanche

pierre a dit…

Dans la nuit blanche
la flamme s'est éteinte
une larme dans le bougeoir.

Gérard Méry a dit…

la vie fond tout doucement dans le meilleur des cas

Annick a dit…

un texte incroyable!