mercredi 18 mai 2011

L'éveil des fleurs

.





____________________ Les fleurs soufflent
____________________ et courent sur les parterres de cendre
____________________ elles chantent et se souviennent
_________________________________________ le bleu de l’air
__________________________________________le rire du ciel

_________________________________________ et les feuilles en chicane

____________________ Elles se gorgent d’amour

____________________ sous les palmes soufflées
____________________ et se cognent le cœur
____________________ aux bras des oubliés

____________________ Elles marchent sans souffrance

____________________ sur les chemins de l’aube
____________________ et parcourent les sentiers
____________________ qui émergent de la nuit

____________________ Sous la lune et sans bruit

____________________ elles griffent les étoiles
____________________ gerçures d’ocre et de sang

__________________________________________ et de miel mêlés





(Peinture : La maison vue du jardin aux roses / Claude Monet)

15 commentaires:

brigetoun a dit…

que j'aime ça !

Bruno a dit…

Toujours tes mots en douceur de poésie Maria , j'aime , même si je me fais plus discret

Bonne journée

Frederique a dit…

Leur patience est infinie

michel, à franquevaux. a dit…

Blés mûrs.

gmc a dit…

très cool

jeanne a dit…

et ça fleure les nouvelles odeurs
le couleurs se gorgent de soleil
ne se brûlent pas encore

camille a dit…

Très joli. Je les entends qui soufflent, qui courent et chantent, les fleurs de mai gorgées du rire du ciel.

Maïté/ Aliénor a dit…

C'est très beau.

ulysse a dit…

Vos mots Maria feraient revenir le printemps en plein désert...

J... a dit…

Une grande et belle gerçure sur les parterres de cendre.

♥♥♥

estourelle a dit…

Des fleurs, des mots, et un parfun
indicible...

estourelle a dit…

ça remarche mais parfum um um !!!!!

maria-d a dit…

@ brigetoun … merci !



@ Bruno … on essaie Bruno, on essaie ça n’est pas toujours simple, et le temps manque horriblement…
Bonne soirée à toi



@ Frederique … d’une belle patience toute en couleurs … ;-)



@ michel de franquevaux… déjà !!!???



@ gmc… alors, c’est bon.



@ jeanne… non les couleurs sont encore pures et fraiches comme la jeunesse



@ camille… elles babillent et sont en conciliabules avec les oiseaux



@ Maïté … merci, je suis flattée



@ Ulysse … comme Monot cherchant sa fleur dans le désert, ce désert si riche, si riche en flore



@ J... a dit… une gerçure au cœur tendre … trois fois ♥♥♥



@ Estourelle … un parfum que l’on hume, avec ou sans m il reste indicible… merci pour vos mots ici et ailleurs, heureuse que ça marche à nouveau…




>>>>> à vous tous belle soirée, chaude, orageuse… peut-être un peu d’eau.

Gérard Méry a dit…

çà fleure beau et bon sous la lune

maria-d a dit…

@ Gérard... sous la lune tout respire :-)