dimanche 27 novembre 2011

Pourquoi écrire

.




_____Pourquoi écrire encore et toujours la pensée.
_____Pourquoi poser des mots et des phrases ratées.

_____Pourquoi rayer les pages d’un cahier en secret.

_____Pourquoi sécher les larmes d’un poème défait.



_____Griffer la lèvre de la substance gommée,
_____et mordre la langue de nos ancêtres oubliés.

_____Le cœur est de poussière et de cristal sacré.
_____Le sang du poème coule dans sa gorge arrachée.



_____Pourquoi sans cesse écrire la vie, la mort, l’œil noyé.
_____Pourquoi tant de mensonges et de douceurs lacés.
_____Je vis dans un coin d’ombre et je guette l’été.
_____Pourquoi broyer le cœur du poème exilé.



_____Il faut tant de labeur pour écrire serré.
_____Il faut tant de ferveur pour que naisse l’enfant
______________________________________________-du poème exaucé.






(Encre et papier collé : maria-d)

17 commentaires:

jeanne a dit…

je suppose que tu ne choisis pas
par hasard
les mots collés entre tes mots-dessins
et c'est vrai
pourquoi écrire ?

camille a dit…

Vous écrivez et cela me va bien.

merci et beau dimanche chère Maria-D

Alain Gojosso a dit…

Pour que s'acte or le vif vent...

Bien à vous

Estourelle a dit…

Pour le vent
pour qu'il souffle
entre les lignes...

michel, à franquevaux. a dit…

Des sons au baiser, la main,
jusqu'à la caresse, la langue.

ulysse a dit…

Pourquoi est un mot qu'il faut enterrer si l'on veut vivre

Gérard Méry a dit…

parce que !

Bernard a dit…

Dire Coi [ ]

jeanne a dit…

écrire pour partager
des mots
des idées
pour avancer ?
quelque part
pour que les mots voyagent
pour les secrets
je souris
amitiés

François a dit…

Vos nuits sont belles par-delà les mots
par-delà la mort, par-delà les nuages
Ecrivez, écrivez, écrivez-nous
ne vous demandez pas pourquoi
écrivez-nous

pierre a dit…

L'homme ne se nourrit pas que de pain ...
Les mots créent cet autre univers
l'envers du décor
où l'on respire autrement

maria-d a dit…

@ jeanne… les textes ne sont pas choisis par hasard, les extraits déchirés ma foi arrivent comme ils en ont envie



@ camille …

Vous lisez et cela me plait

merci et belle soirée



@ Alain Gojosso … et l’or du temps



@ Estourelle … et rassemble les instants



@ michel de franquevaux. … je vois que vous savez lire entre les lignes

bel écho … merci



@ ulysse … oui, Ulysse je suis ok mais parfois il donne sens



@ Gérard … et pourquoi pas ?



@ Bernard … et sans mot dire



@ jeanne … et ne pas mourir



@ François …

Et cris vont par-delà les pages sans marges et sans ramage



@ pierre … et cette nourriture de l’esprit nous élève jusqu’aux nues

pierre.b a dit…

Ecrire pour juste respirer...on dépose ses mots comme des soupirs..sur le bord des lèvres..dans le creux d'une épaule...Ecrire sans choisir la plume...légère ou fine...sans encre..violette ou de chine..sans les mots que l'on serre...et l'émotion qu'on libère...Ecrire pour trouver sur les vitres...la brume et l'empreinte du temps..des coeurs et des lettres de verre..Il n'y a pas "de phrases ratées et de pages rayées"..Maria...juste des mots de passage..qui s'enlacent dans les pages...des fils qui s'emmêlent..autour des consonnes et des voyelles..et qui donnent l'impression.que vivent les hésitations ou les désillusions..Ecrire pour respirer..et offrir aux poèmes..le goût des voyages..la "mémoire du silence"..les rêves et les rivages...

Maïté/ Aliénor a dit…

Ecrire c'est préférer la trace, le sillage des mots à la poussière.
Et pardon Pierre.b dont j'apprécie aussi comme chez vous la respiration, je me glisse dans vos mots à tous deux.Ainsi, ils sont un peu miens, fils et filles de mes silences apprivoisés.

maria-d a dit…

@ pierre.b

Respirer se déposer et soupirer ... Ecrire
Border s'épauler et puis creuser ... Ecrire

Choisir encrer et affiner à l'encre de chine
Serrer se libérer et puis trouver la rime

Rater rayer et s'enlacer de mots de phrases
Donner et s'emmêler ... vivre ... hésiter

Offrir et respirer ... goûter le rêve
les illusions et les rivages ... Ecrire



@ Maïté
sillage et habillage
suivre les mots
nouveaux rivages
nouveaux visages

gazou a dit…

J'aime beaucoup ce poème
Pourquoi écrire ?
Pour laisser une trace
pour témoigner de la beauté
pour être pleinement vivant
ecrire...pour suivre sa pente ...et se retrouver sur une cime

frederiquelkamili a dit…

Pour toi http://www.meninasderua.com/wp-content/uploads/2008/01/duras.pdf