mercredi 23 novembre 2011

Secret

.




_______________Saisir au plus près
_______________la fleur cachée de l’être

_______________Vers les lunes de novembre
_______________corne d’abondance striant les nuits futures

_______________D’un drap de lin aux coutures de laine
_______________où se croisent les fils sur des trames exquises

_______________Pépites de gel sous la langue du ciel
_______________en suprême blessure ___ une embrasure









(Peinture : Black Iris / Georgia O'Keeffe)

12 commentaires:

brigetoun a dit…

presque assez beau pour aimer ce basculement de saison, assez beau pour s'en consoler

jeanne a dit…

et il faudra des lunes et des lunes
et traverser les saisons
et le froid et le chaud

if6 a dit…

très beau.
Bonne journée Maria!

camille a dit…

Oui, très beau.
Subtile et pudique
un secret sucré

je vous remercie chère Maria-D

sido a dit…

Dans l'échappé du miroir
Elle se vit, cotonneuse,
Transie du dedans,
Proche, si proche
De ce puits béant
Là, devant elle,
comme un appel
Vers la lueur sombre,
A peine orangé
Tout au fond...
Oh, s'en détourner
Et dehors, regarder.

Très beaux, poétiques, ces mots, Maria, tout comme l'image support.

Neyde a dit…

Mon âme est triste
à ce moment
Il y a des jours comme ça.
Rien a faire ...
Il faut se taire
et laisser
le temps s'écouler ...

Maïté/ Aliénor a dit…

Et les lunes de novembre se révèlent dans les brumes ;les perles de nuit trouvent leur place dans le cocon des cornes d'abondance.
Que de belles images chez vous. Du raffinement.

O a dit…

Une embrasure, une échappée vers le mystère, intime secret et fleur exquise.

"Chez moi, dit la petite fille
Notre vaisselle est en or,
Quand on mange des lentilles
On croit manger un trésor"
René de Obaldia


chez vous tout est beau, raffinement et élégance sont des mots qui vous siéent parfaitement.
J'ajouterais également : spiritualité.
merci

maria-d a dit…

@ brigetoun… juste assez alors !!!



@ jeanne… la vie avec ses douceurs et des douleurs… la vie



@ if6 … merci très chère … bon jour à toi



@ camille … un secret reste secret tant qu’il est secret est sucré… merci chère Camille



@ sido … merci chère sido, toujours il est pour moi un bonheur de vous lire…
J’aime beaucoup la peinture de Georgia O'Keeffe, si lisse, si pure…



@ Neyde … le jour viendra chère Neyde, le jour viendra
Je t’embrasse



@ Maïté… vos mots me touchent Maïté, et pourtant le choses ne viennent pas si simplement , elles accouchent dans la douleur



@ O … merci …. Touchée, coulée

Estourelle a dit…

C'est comme un coquillage ourlé de nacre
une spirale autour d'un silence
qui résonne en secret...

pierre.b a dit…

En écho à Maria...
Je veux pouvoir me glisser sous les lunes de laine...et saisir les fils de l'enfance...cueillir la fleur cachée des nuits et des murmures...sur les lèvres du silence...Je veux pouvoir trouver des pépites de sel...dans les rivières et les larmes qui dansent...confier les secrets et les transparences...dans le coeur des soleils..

maria-d a dit…

@ Estourelle...
et dans lequel l'on entend la voix des sirènes....


@ Pierre.b
Bouche de laine et lune d'hiver, au seuil de l'enfance perdue dans le coeur de la fleur
Murmures de sel, aux lèvres goutte le silence, pépites, brûlures entre les flammèches folles
L'eau de la rivière confie ses larmes au ciel, secrets, lune de miel, chair mortelle...
Jadis, naguère, entends l'écho...