samedi 24 décembre 2011

L'enfant roi

.________








__________________NOËL


_______________Comme une grenade trop mûre
_______________le monde venait d'éclater
_______________et les vieux mandarins ouatés
_______________s'inquiétaient des lueurs célestes


_______________
les palais chancelaient moroses
_______________hantés de chambellans hagards
_______________caressant de leurs mains trop blanches
_______________de hautes gerbes de glycines


_______________
par les routes du firmament
_______________dans un silence de lumière
_______________qui faisait trembler les puissants
_______________s'avançait l'armée de misère




_________________Pierre Etienne / l'avant saison ... p.46



*******


Beau et doux Noël à vous tous
qu'il vous soit de chaleur et d'amour


.

13 commentaires:

brigetoun a dit…

merci de votre passage - merci pour ce joli billet
Bon Noël à vous

jeandler a dit…

Voix sublime !

Bon Noël à toi.

michelgonnet a dit…

Que la Grande Nuit soit féconde en jours de Paix pour les petits de la Femme et de l’Homme.
Qu’ils s’aiment enfin eux-mêmes au point d’aimer les Autres.
De Solstice en Équinoxe, que la Lumière à jamais nous danse la grâce des saisons du Je vous aime.

François a dit…

Beauté sensible et fine.

Bon Noël à vous et merci.

Anonyme A a dit…

musique et voix magnifique
beau Noël à toi Maria

O a dit…

Preist den Herrn, denn er ist gut,
ewig währt seine Gnade. (Psalm 118,1)

Noël béni à vous

O a dit…

"Soudain, les cieux furent emplis d'anges qui chantaient en l'honneur du fils de Dieu."

merci pour cette voix d'ange

michel, à franquevaux. a dit…

Joyeux Noël.

Laura a dit…

Joyeux Noël porté par les anges...et merci pour vos billets de poésie et de douceur!

Kaïkan a dit…

Tu me fais du bien, Maria ... Pas trop le moral ce jour et ton post m'est de réconfort ... Merci de ta présence , Amie ... Joyeux Noël à toi aussi ...

Pensées au fil de l'eau a dit…

Un joyeux Noël à toi Maria !

Gérard Méry a dit…

Maria la poétesse d'anges heureux.

el duende a dit…

La superbe voix de Monserrat, qui jamais ne s'éteindra...