samedi 3 décembre 2011

Une griffe au cœur

.




__________L’ombre se déplie
__________le corps de la rivière glisse entre ses larmes
__________les cailloux sont de feu
__________la bouche les saisit entre ses lèvres humides
__________noir est la langue qui se hisse vers le ciel
__________le doigt de l’ange se plie ___ cœur de citron
__________et noyau amer sous l’ongle de l’hiver


__________
Le ciel est de grenade et de fruit défendu
__________il pleure comme un enfant qui a perdu sa mère
__________son œil se vide ___ s’embrouille ___ se liquéfie dans l’air
__________rouge est la cerise au fond de la coupelle
__________dans la gorge de l’ange ___ une blessure
__________une coupure de cendre sur le revers de l’ongle
__________mystère de l’ombre ___ pliure du ciel
________________douceur ___ poussière


__________
L’ombre est une marbrure

____________________________une griffe au cœur





(Peinture : maria-d)

16 commentaires:

brigetoun a dit…

que j'aime :
"l'ombre est une marbrure
une griffe au coeur"

François a dit…

une griffe au coeur
qui saigne en aquarelle

Pat a dit…

En couleurs les mots se pleurent
Le rouge en esquisse
le ciel en appel

camille a dit…

Comme un rapprochement des éléments.

beau week end chère Maria-D

if6 a dit…

Le cœur de grenade et de fruit défendu, il pleure comme le ciel sur l'ombre de l'absent.
bon week end Maria;)

J... a dit…

Une griffe qui incruste des ocelles de lumière.

♥♥♥

Corinne a dit…

magnifique griffure
qui trace des contours plein d'émotion

ulysse a dit…

Le doigt de l'ange nous montre le chemin .......

Gérard Méry a dit…

Corbeille de fruits amers et peinture rougissante de plaisir

Maïté/ Aliénor a dit…

Une griffure au cœur et son sang se mêle au ciel grenade, orange et fuschia.
Couleurs dardent la flamme, la lave, le souvenir qui griffe l'être.J'entends les crépitements dans les espaces chauffés à blanc.

O a dit…

"Que je parle les langues des hommes et des messagers, si je n'ai pas l'amour, je ne suis qu'un gong retentissant, qu'une cymbale tonitruante.
Que j'aie l'inspiration, que je sache tous les mystères et toute la connaissance, que j'aie toute l'adhérence, à transporter les montagnes, si je n'ai pas l'amour, je ne suis rien.
Que je distribue tous mes biens, que je livre mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas l'amour, cela ne me profite en rien.
L'amour patiente, l'amour est accueillant, il n'est pas jaloux, pas vantard, pas gonflé, pas malfaisant.
Il ne cherche pas son intérêt, il ne s'irrite pas, il ne pense pas à mal.
Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit dans la vérité.
Il couvre tout, il adhère à tout, il espère tout, il endure tout.
L'amour ne déchoit jamais."

Lettres aux Corinthiens, chap 13,1-8
(traduction de André Chouraqui)

jeanne a dit…

"la langue qui se hisse vers le ciel"

et je l'imagine

maria-d a dit…

@ brigetoun… merci pour la griffe



@ François … une aquarelle au goût d’encre



@ Pat …
Les mots d’esquisse
se pleurent dans l’appel
rouge du ciel



@ camille … une fusion ardente et humide
Beau jour à vous Camille



@ if6 … ces chagrins qui n’en finissent pas de nous faire de l’œil ;-)
Beau dimanche à toi



@ J... … un cœur serti de beauté ♥



@ Corinne… les griffures ne sont pas toujours incisives n’est-ce pas ?



@ ulysse… à nous de savoir prendre le chemin



@ Gérard … plaisir amer ;-)



@ Maïté… ces crépitements qui ravivent l’âme



@ O … merci beaucoup … au cœur griffée je suis



@ jeanne… longue, souple et luisante dans son habit noir

Neyde a dit…

La griffe de la vie nous touche en rouge, en noir, en toutes les couleurs. Et fait ses blessures ...

maria-d a dit…

Chère Neyde, mais parfois la griffe est de douceur... je t'embrasse

Gérard Méry a dit…

Titre et peinture harmonie