vendredi 2 mars 2012

La voix [4]

.





__________Voix silencieuse de l’amie retrouvée 
__________pages de lumière de nos jeunesses bleues 
__________sur la ligne des étoiles son visage se pose 
__________une image _ une plage _ coquelicot de l’âge 
__________le vide de l’espace est un désert de fleurs 
__________une griffe d’oiseau dans un cœur qui la pleure 
__________la voix est de rivages et de senteurs sauvages
__________une plume _ une agrume et l’œil vert de la lune




(Peinture : Montagne rouge / Yahne le Toumelin )

11 commentaires:

if6 a dit…

c'est très beau;)
bonne journée maria

jeandler a dit…

Tant de choses à se dire
après tout ce temps
qu'en silence nous restons
osant seulement croiser nos regards.

arlettart a dit…

Il y a tant de plumes et d'épines de tendres fleurs au fond d'un souvenir

J'aime beaucoup Chère Maria cette série que vous nous offrez

François a dit…

Une écriture amoureuse
pour une voix silencieuse

belles sont vos lignes
en plume, en agrume, en fleurs coquelicot

Estourelle a dit…

La voix des mots
s'entend sur la page
ou sur l'écran
entre les mots
une présence

Frederique a dit…

Qu'importe le silence quand la présence est palpable, s'ébruite et fleurit, parfume et nous infuse.

Neyde a dit…

l'amie retrouvée après 50 ans ...
la voix reste silencieuse,
Les larmes ont tout parlé.

Belle série sur la voix.
J'aime beaucoup.
Besos,
en silence

ulysse a dit…

Marie l'oeil vert de la lune et votre jeunesse bleue m'ont fait rêver...

Maïté/ Aliénor a dit…

Tant de belles images sur les pages du silence complice.
Et me vient en écho le souvenir d'une amie envolée.
Elle aussi silence depuis si longtemps sur la ligne des étoiles.

maria-d a dit…

@ if6 ...

Merci et beau dimanche



@ jeandler...

Regard croisé pour que se poursuive une histoire



@ arlettart ...

Au fond d’un souvenir il n’y a pas de fond



@ François...

Ou écriture silencieuse pour une voix amoureuse



@ Estourelle...

Une présence incessante



@ Frederique...

Elle est là, au plus près, au plus secret, au plus vrai



@ Neyde...

La voix silencieuse ne l’est pas vraiment, on entend sa musique éternellement

Je t’embrasse mon amie lointaine et aimée



@ ulysse ...

Un rêve en vert et bleu… des couleurs froides pour un rêve heureux



@ Maïté...

Alors, tendons l’oreille chère Maïté les étoiles susurrent une belle amitié



>>>>> à tous > Beau dimanche

Gérard Méry a dit…

Une voix que tu aimes sans nul doute