jeudi 19 juillet 2012

Griffure [8]







               De l’océan
               me reviennent les embruns
               livre des merveilles
               et journal intime
               arrachement de la fièvre
               aux lèvres des vagues
               flux et reflux
               plainte des anges marins
               pointer le large et se griser
               de sable et d’eau  –  peau de lézard
               une plaie ouverte
               un linge blanc  –  tâche de sang
               sous le sourcil
               un œil brille





(Dessin : maria-d)

7 commentaires:

Neo a dit…

Sirène du soleil
des flots des océans
se griser à son chant
et se perdre comme à
chaque fois dans
de grands va et vient

camille a dit…

L'Océan comme un ami intime
qui nous grise et nous prend

c'est très beau merci chère Maria-D pour vos griffures salées

Estourelle a dit…

De l'océan est née
mon enfance
l'ouverture sur le large
la respiration de la vie

comme tes mots me rejoignent!

Neyde a dit…

La mer est comme mon coeur
Les vagues vont et vient
C'est la tristesse,
c'est la joie
Chaque sentiment
à son tour ...
-----------
Mil beijocas, amiga.
Hace tiempo no nos hablamos.

arlettart a dit…

Hirondelle des mers
flèche brûlante
Qu'un soleil rouge accompagne
Belle et douce pensées
Arlette

O a dit…

Sur le linge BLANC
la trace d'une vie
cette "part" de Dieu

ulysse a dit…

J'aime goûter le sel des lèvres des vagues...