mardi 28 août 2012

Je suis







               Je suis l’air et le sang
               je traverse le ciel   les plaines   les tunnels
               les rivières   et les rêves de l’enfant
               le sourire de l’été
               dans le lit du grand fleuve je frôle l’océan
               lentement   je m’écoule
               dans la gorge des saisons
               les veines du vivant

               le cœur dans la poitrine
               d’une révolte rouge

               la vie

               une vibration             un élan
               une pulsation
un signe dominant





(Encre : maria-d)

9 commentaires:

brigitte celerier a dit…

une merveille - et qui est dans ces mots

Gérard Méry a dit…

vague sanguine

camille a dit…

La vie est là
inévitablement.
Quelle force !

Mathilde a dit…

Je ne suis rien et pourtant je suis un tout...
Merci...Vive la vie...:-))

sido a dit…

Je suis fragilité
Succession d'éphémères
Je m'envole en un souffle
Ou m'accroche, tenace,
Par tempêtes et ouragans malmenée
Saccagée ;
Je suis L'équilibriste
De rouge vêtu
Sur un fil tendu
A l'infini
Au dessus du néant,
Moi, la Vie

arlettart a dit…

L'élan vital sans qui rien ne peut vivre
Elan de vie , pulsion du coeur
Très beau

Anonyme a dit…

"Un premier mouvement, une roue qui tourne sur elle-même"

maria-d a dit…

@ brigitte celerier...

merci



@ Gérard Méry...

vague et sanguin ;-)



@ camille...

La vie dans tous ses états



@ Mathilde...

Ce petit rien qui nous fait grand ;-)



@ sido...

Fragilité éphémère
accrochée au souffle des tempêtes

Saccagée
malmenée

Equilibriste rouge sur un fil infini
le néant superflu

MOI
la VIE




@ arlettart...

Elan
VIE
coeur

la vie



@ Anonyme...

La roue qui nous autorise

Anonyme a dit…

et nous oblige.