jeudi 13 septembre 2012

Je vois







               Je vois de ma fenêtre 
               toutes ces choses ouvertes à la vie 
               de l’autre côté 
               transparence de la vitre 
               là-bas 
               la ligne des arbres 
               l’heure de midi    l’homme revient 
               le chien court     devant – derrière 
               l’oiseau le suit 
               entre eux un fil invisible 
               un lien entre les arbres 
               l’eau du ciel 
               fraîcheur du matin arrivée au milieu du jour 
               l’homme approche 
               le chien aboie 
               l’oiseau monte en flèche au ciel noyé 

               mes yeux se plissent 
               ma bouche attend 
               un mot    une larme de papier 
               dans mon cou s’est pliée 

               l’instant d’avant tout était nu 
               perdu au rythme du vent 
               silence des feuilles 
               l’arbre plongé aux cieux fermés  




(Peinture : Fenêtre ouverte sur la Seine / Pierre Bonnard)

6 commentaires:

camille a dit…

Fenêtre ouverte sur le monde
et sur l'être aimé.

C'est très beau ce mot, cette cette larme de papier dans le cou pliée, comme un mot doux.

Belle journée à vous chère Maria-D

arlettart a dit…

Ouverture sur l'attente , sur le chemin qui tourne et cache la venue
de celui qui viendra
Bonnard et le soleil du midi !! même au bord de la Seine
Très beau ce que tu vois
Arlette

Gérard Méry a dit…

Aujourd'hui nous sommes fenêtre

jeandler a dit…

La fenêtre ouverte
la nature encadrée
tu respires l'air du matin

J... a dit…

L'homme
le chien
et l'oiseau

tout un programme
pour être à la fenêtre
attendre et voir

♥♥ + ♥ = ♥♥♥

maria-d a dit…

@ camille ...

Petit mot doux gorgé de sel



@ arlettart ...

Ce que le cœur voit



@ Gérard ...

Et demain : Feu – Naître ;-)



@ jeandler ...

Matin à la fenêtre
la nature respire
un air d’ouverture



@ J... ...

Trois raisons pour ♥♥♥






>>>>> @ Vous tous
belle nuit et beau demain, après demain et plus encore