jeudi 11 octobre 2012

Ce petit caillou








               Le poème est ce petit caillou
               rond et rugueux      perle d’agrume
               qui court et roule entre les lignes
               herbes folles des taillis
               encre violette    aux joues serties
               des roses blanches de décembre





(Peinture : Paul Klee)

13 commentaires:

François a dit…

La poésie est une joie
la rencontre initiale
du verbe avec le verbe

merci pour nous ravir

jeanne a dit…

et que ce petit caillou fait de biens

Frederique a dit…

Les cailloux sont ma préférence, en poche souvent, toujours. Ils sonnent tant dans leur mutisme minéral. Ils font écho.

Maïté/Aliénor a dit…

Un bijou qui brille comme Klee.

Patrick Lucas a dit…

c'est dans le soulier
qu'il se fait comprendre
le rouge lui va si bien

Jeanne a dit…

Enfin j'ose
exprimer mon admiration
comme on dépose
une petite attention

L'écho entre les images et les mots est si doux ici.

J... a dit…

Trop beau
♥♥♥

Anonyme a dit…

Caillou qui roule n'amasse pas mousse...mais si riche... de ses émerveillements !!

maria-d a dit…

@ François …

" la rencontre initiale »
pour mieux nous servire



@ jeanne …

Le bonheur des petits riens
@ Frederique a dit…
Ta voix sonne comme ces petits cailloux au creux de mon oreille…



@ Maïté …

La brillance des génies
@ Patrick Lucas …
Petit caillou
intrus
aux joues rosies



@ Jeanne …

Petites attentions qui font du bien
merci beaucoup



@ J …
Merci
♥♥♥



@ Anonyme …
Ne point se fier aux apparences !!! ;-)

Gérard Méry a dit…

mince j'aurais dit Miro

maria-d a dit…

@ Gérard...

oui, cela aurait pu être, il y a un air de ressemblance... mais les couleurs ne sont pas posées de la même manière

;-))

arlettart a dit…

Il y a des connivences entre petits cailloux
Celui de Miro a du rouler ici
S'ennuyait tout seul , a trouvé un cousin au creux de vos mots jolis

Sido a dit…

Quelques encres tracées
quelques couleurs déposées
Graines à rougir
Sous le soleil vorace
Oeil grand ouvert
Dans la pâleur d'un matin
Qui s'étire au dessus des monts
Et des mots suggérés
Poésie.

J'aime bcp ton petit caillou, Maria. qui roule jusqu'au lecteur.