mardi 23 octobre 2012

Ils étaient trois







               Ils étaient trois
               à suivre le rivage
               anges tombés du ciel
               yeux de perle      agates claires
               la mer entière dans leurs visages 
               une trinité face au grand large
               un jour d’été
                            sur une plage





(Encre et déchirure : maria-d)

10 commentaires:

brigitte celerier a dit…

simplement s'ouvrir au rêve

sido a dit…

Trois pour imager
Trois pour décrypter
La conscience réveillée
L'inconscience révélée

Trois pour rêver
Trois pour penser
Aux désirs symboliques
A leur charme onirique

Trois encre déchirure
Trois poésie, murmure
Pour du trois célébrer
Le symbole du parfait

Anonyme a dit…

http://youtu.be/NCMm0KvgZnc

Neyde a dit…

un jour d'été
marchant sur la plage
les pieds dans l'eau
on voit tout beau

Bienvenus les anges!

Frederique a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=D8rdAB-OPoU

Un trio de luths.

jeanne a dit…

trois
qui avaient vu une étoiles
trois rois
pour un enfant ?

Gérard a dit…

...''comme les mousquetaires

O a dit…

3 personnes coexistantes en UNE seule.

" Et quand Jésus eut été baptisé, il sortit aussitôt de l'eau ; et à l'instant les cieux s'ouvrirent à lui, et il vit l'Esprit de Dieu descendant comme une colombe et venant sur lui."
(Matthieu 3:16)

Instant de grâce simple et beau sur votre page.

Neo a dit…

ainsi s'évadent les songes
il suffit de trois fois rien
au bord du monde

maria-d a dit…

@ brigitte celerier ...

Et le rêve nous prendra …



@ sido ...

Une triangularité



@ Anonyme ….

Chanson sublime, merveilleusement bien chantée, lui seul pouvait le faire



@ Neyde ...

Tout beau

Tout chaud



@ Frederique...

Merci beaucoup, j’adore et je mets en ligne



@ jeanne …

Cela peut être



@ Gérard ....

Ils étaient quatre avec D’Artagnan, Athos, Porthos et Aramis ;-)



@ O ...

Celui-ci est mon fils bien aimé
merci
et ;-)



@ Neo ...

Trois fois rien pour pas grand-chose… parfois c’est cela le bonheur