jeudi 13 décembre 2012

Trouble et tourment







          Trouble et tourment   mouvement de l’eau
          les yeux   la vague   respirent   se noient
          l’écume piaffe   se meurt     caresse de lait
          linceul de sable   sur la plage le ciel tombe

          les galets genoux à terre se dressent pour implorer
          voix océanes    coups de lames   lamentations
          é-cri-ture du sable sur la plage lézardée

          crocs et agrafes sur la page de lait
          la mer se déverse    et pleure ses entrailles
          ouverte

          bois flotté et main gantée
          chevelure de sirène sur les rochers
          jupons relevés d’une mer impudique
          luxurieuse
          amoureuse
          échevelée

             solitude de nacre
             et rayures de craie
             yeux fardés
             lèvres moirées




(Photo : Frédérique Elkamili)

7 commentaires:

brigitte celerier a dit…

la plainte incessante de la mer

François a dit…

Amante troublante
qui nous tourmente
"cette femme verte
mon spleen"

Je suis séduit
une belle é-cri-ture
merci

arlettart a dit…

Par les jours de grand vent quand elle devient méchante
Par le soleil et la paix revenue si douce et langoureuse
Femme ou Sorcière
Envoutante est la mer

Gérard a dit…

Vague dans l'âme

jeanne a dit…

je crois que la mer nous raconte des histoires
que nous ne comprenons pas
toujours pas
elle meurt et renaît encore pourtant

maria-d a dit…

@ brigitte celerier ...

Cette plainte qui nous ravine



@ François ...

... ♥ ...



@ arlettart ...

Une gitane rebelle qui se fait ensorceleuse…



@ Gérard ...

Et l’âme en vague



@ jeanne ...

Elle nous raconte des fleurs que l’on cueille pour en faire nos propres bouquets

Maïté/Aliénor a dit…

Ne rien dire.Vous lire, écouter les vagues de mots, regarder leurs dessins(desseins?).
émeraude posée sur le coin de la feuille. 2émeraude et nacre.