mercredi 13 mars 2013

Partir







Je quitte ce monde
j’en rêve un autre
faucille de pierre
l’an de vérité nue
plumes de l’oiseau






(Composition : Danseuse espagnole / Joan Miró)

7 commentaires:

Neo a dit…

en vérité
tous les mondes
sont le monde
comme nue
est la vérité

arlettart a dit…

Cloué au mur des espérances

Alain Gojosso a dit…

Pourvu qu'il semelle quelque peu en ce monde...

(Sourire).

Bien à vous.

François a dit…

Vouloir aller trop près de la lumière peut conduire à se brûler les ailes, souvenez vous d'Icare.

Annick B a dit…

Faut-il partir ? rester ?
Si tu peux rester, reste
Pars s'il le faut

Charles Baudelaire

Estourelle a dit…

comme ça nous résume bien
élan cloué au mur
quand on brise l'espoir
les rêves
reste-t-il un dépouillement
salvateur

maria-d a dit…

@ Neo …

Vérité du monde
une nudité glacée



@ arlettart …

Tel un papillon rare …



@ Alain Gojosso …

Semelles de vent…



@ François …

Votre beau prénom est une fois de plus à la Une ;-)
Quant à la lumière, je sais parfois la mettre à distance… ;-)



@ Annick B …

Et ces vers de Baudelaire me ramènent à la belle chanson d’Higelin ici en 1986

@ Estourelle …
Une plume
tombe en tourbillonnant