mercredi 17 avril 2013

Brisures du ciel







               Les cheveux du vent agitent les cimes 
               ses doigts sont des perles    brisures du ciel 
               ocre le jour déchirant la robe du soir 

               La lune s’installe en son lit outremer 
               rumeur des étoiles dans les couloirs du temps 
               la nuit est de glaise et de pierres d’onyx 

               Ma bouche une blessure sous le masque du ciel




(Peinture : Zao Wou-Ki)

6 commentaires:

jeanne a dit…

j'aime tes images
tes couleurs

Alain Gojosso a dit…

Vespéral recommencement d'une ouverture buccale en la nuit de la vérité à re-lyre...

Merci pour ce beau partage et bien à vous.

Patrick Lucas a dit…

une ouverture
entre deux lèvres
un vertige

Gérard Méry a dit…

Impossible de rester de marbre

Pascal a dit…

Cheveux au vent
La lune en robe de soirée
Passe entre ses doigts
Les perles d'étoile
Sous un ciel de pierre
Guerir la blessure du temps

arlettart a dit…

Les improvisations de ce merveilleux Zao wou -ki Prince sans royaume de son univers d'harmonie m'ont suivie
longtemps et m'ont inspirée tant de fois
etla "rumeur des étoiles "bruisse de son immortalité
Pensée émue Arlette