lundi 15 avril 2013

Dans ma bouche les mots bleus







               Je prends dans ma bouche les mots bleus 
               qui tombent du jour – papillons des nuages
               pluies   rivières anciennes et souterraines
               au sel brûlant des racines diluviennes

               J’ouvre mon cœur aux couleurs de la terre 
               sur les sentiers vivants   gorgés de verdure 
               cosses d’écaille et miettes de chair    neige 
               voiles de crêpe sur les lignes d’eau-mère 

               Points de couture   et   baisers de l’idole
               petites taches d’encre aux lisières d’éther 
               froissement de l’œil    paupières écrites rouges 
               sous le front d’un dieu savant   gouttes de sang 

               La peur serre ma gorge au cœur du printemps 
               liberté blanche et perles de miel   amour en cage 
               noblesse des étoffes lourdes et moirées   charnelles 
               course folle et pieds nus dans la pelure du jour




Les Mots Bleus by Alain Bashung on Grooveshark
(Peinture : Olivier Debré)

12 commentaires:

arlettart a dit…

Comme ces mots bleus et autres regards me semblent tendres et craintifs devant le réveil des émotions du printemps timide

François a dit…

Les dieux vous accompagnent
vous êtes née dans leur main
l'azur est vôtre lit

encore une fois très beau
merci

Estourelle a dit…

Une coulée bleue
si pâle
si diaphane
si fragile

mais présente
qui nous entraîne
vers la joie

Frederique a dit…

Une déclinaison de couleurs, nuances en bouche, extraits du coeur
qui "rendent les gens heureux".

Patrick Lucas a dit…

et le souffle manque
entre la peau
et les sens

Pascal a dit…

Entre monde céleste
et monde souterrain
La vie
Dans toute sa richesse
dans toute sa splendeur

jeanne a dit…

la liberté comme un gouffre bleu

maria-d a dit…


@ arlettart ...

Le printemps s’est frayé un chemin, il bat son plein
Les oiseaux nichent et se bécotent



@ François ...

Alors j’ai plusieurs pères ;-)
Merci pour votre enthousiasme
et votre lecture



@ Estourelle ...

Un souffle de couleur à peine perceptible et cependant enivrant



@ Frederique...

Cette essence des mots qui fait du bien à ceux qui les disent et ceux qui les reçoivent



@ Patrick Lucas ...

Une sublimation !!!



@ Pascal ...

Entre le monde d’en haut
et le monde d’en bas
tout un monde en marche
vers...



@ jeanne ...

Le bleu du cœur comme un air de liberté…

Maïté/Aliénor a dit…

Des mots bleus en chœur qui s'harmonisent entre tous et s'unissent à la peinture.
Vous avez le goût des mots bleus car vous écoutez battre le cœur du printemps, comme personne.

Yanis Petros a dit…

un bleu dégoulinant
des mots
parfois surprenants
mais
toujours en cadence

Gérard Méry a dit…

Les peintures d'Olivier Debré ont les couleurs de la terre

maria-d a dit…

@ Maïté ...

J'aime les harmonies quelles soient colorées ou sonores ... j'aime chercher le lien harmonieux entre mots et couleur, forme... let les choses viennent assez naturellement, comme quelque chose d'innée ...
merci Maïté


@ Yanis Petros ...

Le "décalé " conduit parfois à l'harmonie ...
merci à vous pour votre regard



@ Gérard ...

Un grand peintre...