vendredi 24 décembre 2010

Douce nuit ...

.
L'adoration des bergers / Georges de La Tour



Joyeux Noël

Feliz Navidad
Bon Nadal
Frohe Weihnachten
Merry Christmas
Buon Natale
Feliz Natal

C Pождеством Xристовом

אַ גוטע ניטל









un Noël de douceur et d'amour à chacun d'entre vous



10 commentaires:

brigetoun a dit…

douce, très douce nuit

Anonyme a dit…

Bon Noël à vous, Maria.

camille a dit…

Nativité

D'aucuns ont un pleur charitable
Pour Jésus né dans une étable.
Je sais un sort plus lamentable

Je sais un enfant ramassé,
Un jour de décembre glacé,
Nu comme un ver, dans un fossé.

Il est nuit. Pas une voisine
N'offre à sa grange ou sa cuisine
A la pauvre mère en gésine.

Malgré sa mine et son danger,
Qui donc voudrait se déranger ?
Elle est en pays étranger.

Donc, depuis l'étape dernière
Se traînant d'ornière en ornière,
Elle va, bête sans tanière,

Bête hagarde qui s'enfuit
Et cherche à tâtons un réduit,
Les yeux grands ouverts dans la nuit.

Ses reins lui pèsent. Ses mamelles
Que gonflent des cuissons jumelles
Sont pleines comme des gamelles.

Son ventre, où flambent des chardons,
Sent l'enfant, fils des vagabonds,
Qui veut sortir et fait des bonds.

Elle va quand même, plus lente,
Tirant ses pieds lourds dont la plante
Saigne. Elle va, folle, hurlante,

Soûle, et, boule, roule au fossé ,
Et maudit le mâle exaucé
Par qui son flanc fût engrossé.

La face au ciel, comme en extase,
Elle se tord. Son cou s'écrase
Sur les cailloux et dans la vase.

Elle accouche enfin, en crevant ;
Et le gueux nouvel arrivant
Grelotte et vagit en plein vent.

Le vent est dur, sa chair est nue.
Aucune étoile dans la nue
Ne vient saluer sa venue.

Pas de mages, pas de cadeaux,
De crèches, de bergers badauds !
Il est seul, couché sur le dos,

Comme un supplicié qui claime,
Tout noir près du cadavre blême,
Sans personne au monde qui l'aime ;

Et, par sa mère au ventre ouvert
Je jure, le front découvert,
Que l'autre n'a pas tant souffert !

Jean Richepin


Bon et Joyeux Noël chère Maria-D
Nuit douce et paisible
et mes pensées fraternelles

Camille

camille a dit…

Quelques remords m’étreignent de vous avoir posé ce texte fort de Richepin en cette page faite d’amour et de paix, mais j’aime ce texte qui dit si bien cette triste réalité et Richepin poète immense si peu connu.
De tout cœur avec vous je suis en cette nuit de douceur et d'amour.

Camille

Estourelle a dit…

Heureux Noël à toi aussi!

michel, à franquevaux. a dit…

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc - Chapitre 2
01 En ces jours-là,parut un édit de l'empereur Auguste,ordonnant de recenser toute la terre —
02 ce premier recensement eut lieu lorsque Quirinius était gouverneur de Syrie. —
03 Et chacun allait se faire inscrire dans sa ville d'origine.
04 Joseph,lui aussi,quitta la ville de Nazareth en Galilée,pour monter en Judée,à la ville de David appelée Bethléem,car il était de la maison et de la descendance de David.
05 Il venait se faire inscrire avec Marie,son épouse,qui était enceinte.
06 Or, pendant qu'ils étaient là,arrivèrent les jours où elle devait enfanter.
07 Et elle mit au monde son fils premier-né;
elle l'emmaillota et le coucha dans une mangeoire,car il n'y avait pas de place pour eux dans la salle commune.
08 Dans les environs se trouvaient des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour
garder leurs troupeaux.
09 L'ange du Seigneur s'approcha,et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière.Ils furent saisis d'une grande crainte,
10 mais l'ange leur dit:«Ne craignez pas,car voici que je viens vous annoncer une bonne nouvelle,une grande joie pour tout le peuple:
11 Aujourd'hui vous est né un Sauveur,dans la ville de David.Il est le Messie,le Seigneur.
12 Et voilà le signe qui vous est donné:vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire.»
13 Et soudain,il y eut avec l'ange une troupe céleste innombrable,qui louait Dieu en disant :
14 «Gloire à Dieu au plus haut des cieux,et paix sur la terre aux hommes qu'il aime.»
15 Lorsque les anges eurent quitté les bergers pour le ciel,ceux-ci se disaient entre eux:«
Allons jusqu'à Bethléem pour voir ce qui est arrivé,et que le Seigneur nous a fait connaître. »
16 Ils se hâtèrent d'y aller,et ils découvrirent Marie et Joseph,avec le nouveau-né couché dans la mangeoire.
17 Après l'avoir vu,ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé au sujet de cet enfant.
18 Et tout le monde s'étonnait de ce que racontaient les bergers.
19 Marie,cependant,retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur.
20 Les bergers repartirent;ils glorifiaient et louaient Dieu pour tout ce qu'ils avaient
entendu et vu selon ce qui leur avait été annoncé.

michel, à franquevaux. a dit…

Joyeux Noël.

Gérard Méry a dit…

Bonnes fêtes de Noël Maria, merci pour ce chant.

Anonyme a dit…

Adoration des bergers



Immobiles

Nuit après nuit

Ils font silence

Ils écoutent le mouvement du silence

Ils sondent

Les hauteurs du ciel dans leur âme

Et leur âme

Par-delà

Et parfois

À l’orée de leur âme

Ils contemplent comme on fixe le feu

La musique éblouissante de Dieu

Et la flamme monte droit dans leurs yeux

Comme l’échelle des anges



Il advient qu’un messager

Partage un instant leur veille

Et leur silence et leur pain

Celui-ci est un Ange

Ils le savent

Ils s’émerveillent

Sans bouger



Se recueillent

Dans la gloire de Dieu

Qui tout emplit tel un raz de marée

Tel un vent d’étoiles

Tel un murmure

À la mesure du cœur

Se mettent en marche

Les siècles derrière eux

Chantant à Dieu

Un chant plus vaste que la voûte des mondes

Plus secret que l’intime du cœur

Chant de l’attente

Et du chemin


À la mère du Verbe enfant

Ces silencieux font l’hommage

De quelques pauvres présents

Et de paroles

Longtemps mûries

Pierre Emmanuel

maria-d a dit…

Merci à vous tous pour vos mots et vos textes magnifiques déposés et offerts ... ils sont pour moi de précieux présents de Noël et illuminent mon coeur...
le remord n'existe pas quand on aime chère Camille et que l'on donne avec le coeur...votre texte je le reçois et je l'aime.

merci encore à vous tous et pour vous remercier je vous offre ce lien en écho au magnifique poème de Pierre Emmanuel déposé par l'Anonyme de 0h13

http://www.intexte.net/docenligne/galerie_jours_nativite/


"Aujourd'hui vous est né un Sauveur,dans la ville de David.Il est le Messie,le Seigneur. " ...

merci et beau Noël à vous tous