samedi 10 mars 2012

Le cœur s’amenuise

.





Pourquoi dire les mots d’amour 
et souffrir le martyre

pure arrogance que de le dire 



                    caillot de sang 
                    dans un cœur qui tombe 
                    griffe d’argent 
                    à la lèvre des songes 

                    la douleur est vive 
                    à celui qui est 
                    et qui sait le mépris 

                    un gravier sur la route 
                    une poudre de rien 
                    le vent est poussière 
                    quand le mal est atteint 

                    cendres et scories 
                    à la bouche blessée 
                    une bave charbon 
                    à ses pieds déchirés 

                    le mal est tissé 
                    le chandail démaillé 
                    bruissement de laine 
                    dans un cœur diminué 




(Peinture : ouate / maria-d)

11 commentaires:

michel, à franquevaux. a dit…

File la laine et diminue.

lutin a dit…

j'aime beaucoup

Patrick - Lucas a dit…

besoin d'amour
déjà cache cache avec la douleur
la souffrance
est ce dire qu'il ne faut plus aimer
plus d'amour
ou plus de besoin

l'amour et sa souffrance
inspirent tous les écrits
et les poésies amoureuses
souvent
les mots sont beaux
la douleur est réelle

O a dit…

"Qu'il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s'il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l'édification et communique une grâce à ceux qui l'entendent."
Ephésiens 4;29

Bernard a dit…

Côte à Côte
- pour Un mot -

Verbe rouge, conjugué.

Présent,
recomposé.

Frottement soupiré.

Eponge d'une nuit - Ici
noire Frontière
Le vent venu de l'Ouest attise cent pensées Le nuage crépite
Visage cardial
Trame étrange
morale
L'ombre morte des dieux s'épelle de sang bleu

Ouvre ton coeur au cor
Gronde voix de lumière
Et dors

"dans le soleil, la main sur sa poitrine"

J... a dit…

♥ puis il se régénère ♥♥♥

Estourelle a dit…

Les cœurs souffrent et se taisent
car à dire leur souffrance les cœurs éclateraient !!!

pierre.b a dit…

Le coeur est en retrait...de la foule et des arbres..dans un angle de lumière..sur une vague déchirée..et le ciel c'est le vent.."à la lèvre des songes"...Le coeur est en retrait..des douleurs et des peines...des mots qui saignent..sous des dessous noirs..d'une nuit des espoirs..Le coeur est en retrait...sur une route en chute libre..qui emporte les regrets.."d'un chandail démaillé"..par le souffle des passants...la mer et le temps...
Pensées...Maria...

Gérard Méry a dit…

..à cœur perdu

maria-d a dit…

@ michel de franquevaux. …

"Garde ma peine et mon amour"



@ lutin ...
Merci beaucoup



@ Patrick – Lucas ...

"J'ai presque peur, en vérité
J'ai presque peur, en vérité,
Tant je sens ma vie enlacée
A la radieuse pensée
Qui m'a pris l'âme l'autre été,

Tant votre image, à jamais chère,
Habite en ce cœur tout à vous,
Mon cœur uniquement jaloux
De vous aimer et de vous plaire ;

Et je tremble, pardonnez-moi
D'aussi franchement vous le dire,
A penser qu'un mot, un sourire
De vous est désormais ma loi,

Et qu'il vous suffirait d'un geste.
D'une parole ou d'un clin d'œil,
Pour mettre tout mon être en deuil
De son illusion céleste.

Mais plutôt je ne veux vous voir,
L'avenir dût-il m'être sombre
Et fécond en peines sans nombre,
Qu'à travers un immense espoir,
Plongé dans ce bonheur suprême
De me dire encore et toujours,
En dépit des mornes retours,
Que je vous aime, que je t'aime !"

Paul Verlaine



@ O ...

"Bouche dont la douceur m'enchante doucement
Par la douce faveur d'un honnête sourire,
Bouche qui soupirant un amoureux martyre
Apaisez la douleur de mon cruel tourment !

Bouche, de tous mes maux le seul allégement,
Bouche qui respirez un gracieux zéphyr(e) :
Qui les plus éloquents surpassez à bien dire
A l'heure qu'il vous plaît de parler doctement ;

Bouche pleine de lys, de perles et de roses,
Bouche qui retenez toutes grâces encloses,
Bouche qui recelez tant de petits amours,

Par vos perfections, ô bouche sans pareille,
Je me perds de douceur, de crainte et de merveille
Dans vos ris, vos soupirs et vos sages discours."

Catherine Des Roches




@ Bernard ...

Cher Bernard, toujours heureuse de recevoir tes lectures et revisites,,,
merci c’est très beau


Un mot

L’autre

Rouge accordé

Parole
réinventée

Bruissement
de l’être

La nuit se meut
et jour heureux
la pluie se tait dans l’oreiller

Le vent se plie et touche l’ombre de la pensée

Visage blanc aux yeux défaits
le cœur s’ouvre
le sang s’écoule
au bord du cou

Étoffe baroque
broderies de l’ange
le ciel appelle les âmes en gerbes


Donne ton cœur

Claire eau

Sauvage et borgne
Tranquille
"et deux trous rouges au côté droit"



@ J... ...

et gonfle comme un ballon ♥♥♥



@ Estourelle...

Mais ils savent aussi dire l’essentiel
cette foi du sublime qui n’a pas de raison



@ pierre.b...

Le cœur est sous la pluie
en lisière des arbres
lumière glacée sous l’écume
de la vague
"le ciel c’est le vent"

Le cœur est sous la pluie
à l’orée de la peine
son sang est noir
de gel
la promesse est certaine

Le cœur est sous la pluie
au bord d’"une route
en chute libre "
la mort aussi
que la mer aspire



@ Gérard…

à cœur repu…

arlettart a dit…

Mais tant qu'il bat encore ...