jeudi 8 mars 2012

L’amour est cannibale

.




               L’amour est un dédale
               aimer est difficile
               une pierre éclatée
               une césure infime

               blessure étouffée
               qui souffre d’avoir été

               un aimant   une attache

               un lien à l’annulaire
               et
               le mot d’une rupture





(Peinture : Le baiser / Pablo Picasso)

11 commentaires:

jeandler a dit…

Selon Picasso, il ne peut en être autrement...

Neyde a dit…

l'amou, toujours l'amour.
On peut dire de l'amour
tout ce qu'on veux
parce qu'il
a des mille visages...
--=-------
Maria,
et le jeu où peut je le trouver?
je voulais savoir les réponses au complet!

Neyde a dit…

Pardon,Maria
j'ai vu déjà le jeu et lesréponses.

Ariaga a dit…

Mes poèmes préférés, épurés, et qui disent beaucoup en peu de mots, comme celui-ci.

arlettart a dit…

Aussi emberlificoté que les dessins de Picasso
l'Amour est pourtant ce qui tient la vie debout et le Dessin aussi !!!!

sido a dit…

Ces mots Maria font écho de façon plus contemporaine aux miens écrits il y a qlq années, les voici

Voyez comme ils s'aiment ! " Dis moi, tu m'aimes "?
Que ces mots tant répétés, entendus,
Sont l'envolée de sentiments que sèment
A tout vent les esprits jaloux, déçus !

Quel mal se cache derrière ce mot
Courant dans les chansons de par le monde,
Faisant gémir poètes en solo
Pour une brune, une rousse, une blonde !

Petits mots simples mais si douloureux
Pour les belles qui de la lune rêvent !
Elles y croient, à cet avenir joyeux.
Mais un beau jour le voyage s'achève !

Dis, tu m'aimes ? Le doute, mal qui ronge
Insidieusement, le temps du soupçon
Que ne guérissent les premiers mensonges,
Pour apaiser ou ne pas dire non!



Etre transporté par un " oui je t'aime " ?
C’est douce folie, joie d'un court moment
Antienne qui rime comme un poème
Mais elle n'apporte que vif tourment !

Amour, amant, aimer, toute une histoire
Pour du chagrin, des pleurs et des sanglots.
Savoir se noyer dans le dérisoire,
Des âmes en détresse c'est le lot !

Bannir ce verbe, on s’en fait la promesse !
Pourtant il s’insinue incognito
Et l’on oublie les anciennes détresses
A la chaleur qu’il répand à nouveau !
Aimer
Sido (poèmes 2OO6)

ulysse a dit…

oui l'amour est un dédale et comme l'amour rend aveugle, c'est pas facile d'y cheminer en toute sérénité

Maria votre tableau est superbe

if6 a dit…

ah l'amour !;)

el duende a dit…

Je ne connaissais pas ce tableau de Picasso, mais plutôt celui de Dali sur le même sujet. Des amants qui se mangent à la cuillère ...On trouve cependant des couples qui ont su mener leur barque parmi les écueils, qui ont su s'adapter au temps qui passe et qui ont préservé l'essentiel : la joie d'être ensemble.

maria-d a dit…

>>>>>>> A vous tous grand merci pour vos mots et passages.

amitiés


@ Ulysse... ce tableau n'est pas de moi cher Ulysse, c'est une oeuvre de Picasso, c'est écrit en bas de note... je n'ai pas ce talent

Gérard Méry a dit…

Le baiser mécanique