mercredi 6 juin 2012

Melancolía







               Sa tête et ses rêves
               sont griffés de tristesse
               elle ouvre un livre pâle
               à l’écriture lâche    délavée
               elle ne voit plus l’étoile
               cette lumière ancienne
               qui la couvait de l'œil
               de sa main de marelle

               Le malheur s’est glissé
               et broie la perle rouge
               petite lueur de plumes

               son âme s’est vrillée





(Peinture : Edvard Munch)

11 commentaires:

pierre.b a dit…

Je n'aime pas les griffes de la tristesse...les écritures qui perdent leurs couleurs...les étoiles absentes...et les âmes vrillées...Mélancolie ...étoile...délavées..par le temps étiré..et les rêves déposés...Je veux que la tristesse prenne des couleurs..que les étoiles se posent sur les toits et les regards...que les âmes s'envolent leurs ailes dépliées..Je veux ouvrir les livres pâles..me glisser de page en page..me laisser emporter par les mots ..une rivière violette..la tendresse en pétales ..et le soleil débordé..Mélancolie..étoile..et la soie sauvage qui frissonne sous le vent..les baisers..et les pas des passants trop pressés..je veux..

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS a dit…

Fort heureusement, nous n'avons pas tous le m^me goût et ce que Pierre déteste, il se fait que justement, cela m'émeut.
Je tenais à te le dire.
Amicalement.

Roger

pierre.b a dit…

J'aime bien les chemins des grands jardins qui s'emportent en douceur..s'émeuvent..et posent sur les pages de Maria..des signes d'amitié..
Je ne "déteste" pas Roger..sourire..je préfère..seulement..

camille a dit…

Âme vrillée
rêves griffés
dépression assurée

chère Maria-D
de ma "main de marelle"
un signe d'amitié

Frederique a dit…

"Je suis prédisposé au secours de la poésie, qui n'est pas l'art d'arranger des fleurs, mais une urgence de s'accrocher à un bord dans la tempête" - Erri de Luca in Sur la trace de Nives.

arlettart a dit…

Le regard est souvent en errance vers un ailleurs dans la Mélancolie
et les mots sont images en soutien

Hello Maria les amis ont apprécié votre involontaire et amicale participation "au gré des jours "
Merci encore
Arlette

if6 a dit…

l'âme vrillée... ça doit faire mal ça
Bisous tendres

maria-d a dit…

@ pierre.b ...

Je n’aime pas
Les griffes de la tristesse
l’écriture lavée de couleurs
l’absence de l’inaccessible
la conscience taraudée

mélancolie

étoile étirée
rêves délavés
temps déposé

Je veux
un arc en ciel dans la tristesse
un violon sur le toit aux étoiles de cinq heures
l’âme d’une colombe aux ailes dépliées

melancolía

Je veux
des livres pâles aux visages éclairés
aux pages de lumière et mots de pétales
l’encre d’une phrase bleue sous la voilette


mélancolie

étoile rose
frisson de soie
vent sauvage
sur la page




@ LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS ...

Ami calmant … ;-))




@ camille ...

En mon cœur de marelle un palet d’amitié




@ Frederique ...

Je retiendrai "l’urgence" … si juste ;-))



@ arlettart ...

Oui, Arlette merci beaucoup, je suis touchée, mais malheureusement chez vous il m’est très difficile de naviguer et la page des commentaires m’est inaccessible, je ne sais pourquoi…
Les photos sont très belles et douces



@ if6 ...
Très…

Estourelle a dit…

Quand nous cherchons la joie
la tristesse collée à nous
...
La mélancolie est douce
...
parfois
...
c'est la douceur du temps qui coule
Ce sont les couleurs pastel
qu'on ne peut retenir
Des couchers de soleil éternels
Qui nous "vrille" le cœur
ou peut-être l'âme

De tout cœur
je vous lis

maria-d a dit…

moi aussi

amitié

Gérard Méry a dit…

La mélancolie n'engendre pas forcément la tristesse