vendredi 29 juin 2012

Sans titre







               Le bruit de l’eau est clair
               comme le cristal sous la lune
               Je marche sur le chemin
               les fleurs du fleuve grainent

               Je n’ai plus peur
               une fleur dans le cœur
                   
                   je suis l’ombre de tes pas






(Peinture : signe / maria-d)

8 commentaires:

camille a dit…

Une libération, une respiration.

Bonne journée chère Maria-D

Olivier a dit…

Très bon moment sur votre blog, merci !

François a dit…

Fleur du fleuve en mon coeur
une belle ombre me suit

Votre peinture est d'une grande beauté, vous avez décidément plusieurs cordes à votre arc; de belles cordes.

merci

sido a dit…

Je suis l'ombre de tes pas
Je n'existe que par elle
Silencieuse et fidèle
Mais tu ne le sais pas,
Au loin la source bruisse
Du chant de mes soupirs !
Carrefour du devenir
Que le ciel t'éclaircisse !

Contre courant de la "fleur au coeur," qd les épines font mal.

Patrick Lucas a dit…

vraiment très beau !

bises

Gérard Méry a dit…

Ouf je te préfère sorti du rêve..belle peinture Maria

Bernard a dit…

Hi Maria!
Mystère...

maria-d a dit…

@ camille...

Délivrance



@ Olivier ...

merci



@ François ...

Le féminin d’archer est-ce archère ?



@ sido …

Merci Sido pour ce bel écho … les épines de la roses font parfois de douces griffures



@ Patrick Lucas ...

bises



@ Gérard ...

Moi aussi … ouf !!!!



@ Bernard ...

"Le seul mystère, c'est qu'il y ait des gens pour penser au mystère."
F. Pessoa