mercredi 26 septembre 2012

Hommage







                            L'ENFANT   RIEUR


                    Je suis toujours l’enfant rieur, cet enfant que la guerre
                    A empêché de vivre en riant son enfance.
                    Jeunesse, encore en moi, je vais, je cours, je nage
                    J’adore les chevaux et skier dans la neige
                    Mon corps est amoureux, il aime, il est aimé
                    Mon corps est très patient, il est à mon service.
                    L’instant, couleur du temps, vient à moi promptement
                    Sur vos balcons, glaciers, travaillés de lumière
                    De toute ma chaleur je t’écoute, Soleil !

                    Un jour, je suis tombé, je tombe dans mon corps
                    Il m’a serré de près, je tombe à la renverse.
                    Je ne suis plus mon corps, je suis dans ses limites
                    Je suis un apprenti de mon corps de grand âge
                    Ignorance espérance, tu vois, je m’abandonne
                    A la pensée d’amour de ma fragilité.

                                                                                                2010

                    Henry Bauchau / Tentatives de louange / Actes Sud … p. 11





(Peinture : Oiseaux et arbres / Anne Rothenstein)




 Pour Laura et Frankie ... pour ce lien qui nous unit ... merci





7 commentaires:

Laura- Solange a dit…

Un bel écho : merci!

FRANKIE PAIN a dit…

super écho , hier je lui faisais aussi un hommage et je découvre la deuxième partie du dessin
françoise.

arlettart a dit…

Ne connaissais pas Merci
C'est très beau

Estourelle a dit…

C'est tellement beau
cheminer avec lui
dans ses livres
et on a vraiment l'impression
d'un proche
d'un prochain

Mathilde a dit…

Magnifique hommage ...:-))

gazou a dit…

heureuse de découvrir cet hommage à Henri Bauchau qui vient de nous quitter
heureuse de l'entendre
Merci!

Gérard Méry a dit…

Découverte émouvante