samedi 10 novembre 2012

Présence du passé






Souvent 
au creux des mains
le souffle de la vie
une goutte de pluie
un serment
un bonheur
une bille oubliée
dans une poche d’écolier
souvenir      une pensée
l’eau mère de la terre
une racine de lait
la naissance
du passé




(Peinture : [détail] / maria-d)

12 commentaires:

Neo a dit…

une rayure amnésique
au bord du temps

O a dit…

L'éternel retour aux origines.

Alain Gojosso a dit…

Parle l'ode hissée en tête d'une lunaire altitude...

Bien à vous.

Anonyme a dit…

LAISSER FILER LE PASSÉ

dit un proverbe japonais



Je lie cette formule

à l'éphémère qui m'entoure



La table mise pour mon épouse

et ma fille que j'attends



Les fleurs grimpantes rouges

la vigne le lavandin sous les abeilles



Laisser filer et coudre ce présent

où l'on mange le monde


avec ses dents de lait...

Jeanne a dit…

Goûter à un souvenir
goutte à
goutte

Frederique a dit…

L'intime du creux, tout en sillons, écriture, qui donne et accepte de recevoir.

sido a dit…

Au creux de mes mains
Un souvenir ancré
Un coeur déposé
Encré rouge
Au creux de mes mains
Le passé

arlettart a dit…

"Odeur du temps brin de bruyère
Et souviens- toi que je t'attends"
Apollinaire

Maïté/Aliénor a dit…

Et puis un rayon de soleil pour les jours de grisaille.
Un sourire, un petit signe...
d'avenir!

Gérard Méry a dit…

le futur antérieur

maria-d a dit…

@ Neo...

Un choc émotionnel et elle retrouvera le fil



@ O ...

Inévitablement



@ Alain Gojosso...

L'Odyssée du vaisseau La Lune



@ Dorio...

C’est bien vous n’est-ce pas cher Dorio, alors en écho :


Ephéméride
et jours passés


Attente du désir
et de la beauté pure


Colliers de fleurs
perles de la vigne
gouttes de miel



Glissière ouverte
ourlet du jour
langue offerte


dents adorables
perlées




@ Jeanne ...

Une perfusion à vie




@ Frederique...

Semailles et moissons



@ sido ...

Coquille à mon oreille
J’entends la voix d’hier
Cœur crucifié
Rouge baiser
Au creux de l’oreille
Une vie



@ arlettart ...

La réponse fut donnée… et je ne comprends toujours pas comment l’on peut s’ennuyer à la campagne, il y a tant à faire, tant à voir, tant à contempler, à écouter, à recevoir, à découvrir…. à vivre ...;-)



@ Maïté...

Un soleil tranché en quartiers de lumière
Une clarté à venir



@ Gérard...

Et plus que parfait…



Beau dimanche à vous tous

jeanne a dit…

le passé si présent
belle soirée